militaire-insigne.com

www.militaire-insigne.com

Centre d'Essais de la Méditerranée CEL

Centre d'Essais de la Méditerranée CEL
Centre d'Essais de la Méditerranée CEL
Référence : IM108
Pucelle du Centre d'Essais de Lancement de Missiles

Insigne en métal

Le Centre d'Essais de Lancement de Missiles (C.E.L.M.) est un organisme, créé en 1962, qui dépend du Ministère de la Défense à travers la délégation générale pour l'Armement et la Direction des Essais. On y effectue des essais en vol de missiles et des tirs sur rails pour des simulations dynamiques. Sa mission principale est de tester les missiles balistiques de l?armée, soit en phase de faisabilité, soit en phase d'entraînement pour l'armée de l'air. Depuis sa création, on y a tiré plus de 8 000 missiles, lancé plus de 4 000 cibles aériennes, et réalisé plus de 900 essais sur rail. Le CELM est basé à Biscarrosse dans le département des Landes, à Gâvres dans le Morbihan et à Toulon dans le Var.

En juillet 1962, après la signature des accords d'Évian, qui prévoyaient la fermeture du CIEES (Centre Interarmées d'Essais d'Engins Spéciaux situé à Colomb-Béchar), le gouvernement français décide de créer un centre d'essais de missiles dans le Sud-Ouest de la France, entre Biscarrosse et Mimizan. Le Centre d'Essais des Landes doit permettre de tester à la fois des engins tactiques, des missiles tactiques nucléaires (300 km de portée) et des missiles stratégiques (3 000 km de portée). La séparation des activités militaires et civiles conduisit à créer le centre spatial de Kourou en Guyane.

À Biscarrosse, les moyens d'essais nécessaires sont rapatriés du CIEES ou lancés en fabrication. La SEREB (Société pour l'étude et la réalisation d'engins balistiques) réalise la base de lancements balistiques (BLB) pour la préparation et le tir des missiles SSBS et MSBS tirés de terre. Les tirs de missiles SSBS sont réalisés depuis un silo multicoups depuis la base pré-opérationnelle en direction de l'Atlantique. Ces tirs permettaient d'asseoir et de démontrer la crédibilité de la force de frappe, de valider les performances du missile et de valider les procédures de mises en ?uvre et d'utilisation au sol.

À Hourtin est créé une station de flanquement, afin de prendre le relais des moyens de Biscarrosse après quelques dizaines de secondes de vol propulsé. Cette station est équipée de moyens de télémesure, (l'antenne est installée sur le phare d'Hourtin désaffecté), de télécommande et de trajectographie.

Les essais de missiles tactiques commencent dès mars 1964. Le CEL a permis de tester les différents étages des missiles français comme le véhicule S112 dont les essais avaient débuté au CIEES, le véhicule S01 de portée réduite, les véhicules M012 et M013, puis MSBS M1, le S02, puis SSBS S2, le MSBS M2 puis M20, le SSBS S3, MSBS M4, puis M45. Il y eut également des essais des missiles nucléaires tactiques : Pluton (propulseur Styx) à partir de 1968, puis Hadès (propulseur Acheron) à partir de 1988.

De 1964 à 1968, quelques tirs (M1 principalement) ont été effectués depuis l'Île du Levant, dans une structure qui deviendra quelques années plus tard le Centre d'Essais de la Méditerranée (CEM).


Les campagnes de tir sont réalisés comme pour un tir réel. Un missile est prélevé du plateau d'Albion, désassemblé et envoyé dans les Landes pour être remonté et installé dans un silo. Au cours de la vie opérationnelle du S2, il fut procédé à sept tirs d'exercice, dont cinq se déroulèrent entre décembre 1971 et mars 1977. Pour le S3, le premier tir d'évaluation opérationnelle est réalise en décembre 1980. 10 tirs se succéderont jusqu'en novembre 1993.

Au total, plus de 9 000 essais en vol de missiles et 900 tirs sur les rails de simulation dynamique ont été réalisés au CEL en 40 ans.

Le CEL a fusionné officiellement le 1er janvier 2005 avec le CEM et le Gerbam pour devenir le CELM : le Centre d'Essais de Lancement de Missiles.

Dernièrement, un premier vol expérimental du missile M51 (sans arme) a été effectué le 9 novembre 2006 malgré la présence d'opposants sur le site du Centre d'Essais des Landes.

DRAGO PARIS

G 2075 G2075
Produits disponibles : 1
DRAGO PARIS
11.0011.00 EUR