militaire-insigne.com

www.militaire-insigne.com

Insigne politique pieds noirs Algérie

Insigne politique pieds noirs Algérie
Insigne politique pieds noirs Algérie
Référence : IP010
Broche politique algérienne

des pieds noirs en Algérie

Pied-noir désigne informellement un Français de souche européenne installé en Afrique française du Nord jusqu'à l'indépendance, c'est-à-dire jusqu'en mars 1956, pour le protectorat français de Tunisie et protectorat français du Maroc, et juillet 1962 pour l'Algérie française et le Sahara français.

D'après le dictionnaire Larousse, pied-noir (et pieds-noirs ) est un nom et un adjectif qui signifie:

Français d'origine européenne installé en Afrique du Nord jusqu'à l'époque de l'indépendance.

De fait, cette définition qui se limite à une nationalité et à une origine géographique nie tout particularismes, pourtant réels, entre les sociétés coloniales algérienne (territoire national français composé de départements), tunisienne et marocaine (toutes deux territoires étrangers).

En outre, cette définition exclut une fraction de la communauté israélite d'Algérie, celle dite indigène remontant aux Juifs de Palestine exilés en Afrique du nord durant l'époque romaine.

De même, l'emploi imprécis d' origine ne tient pas compte du cas spécifique de l'autre petite fraction de la communauté israélite, celle des séfarades d'Afrique française du Nord (AFN) dont la présence est antérieure à l'arrivée des colons européens (français et étrangers) en Algérie (1830 ou 1560 pour les concessions), en Tunisie (1881) et au Maroc (1912), et qui remonte à l'expulsion des israélites d'Espagne en 1492 par le Décret de l'Alhambra.

Autre problème posé, celui de la période historique concernant l'installation de ces Français européens d'Afrique du Nord puisque seule l'issue est déterminée, le XXe siècle, alors que le commencement est indéfini.

Dès lors, les colons installés dès 1560 dans les possessions françaises sur la côte septentrionale de l'Afrique , telles que le Bastion de France et La Calle, sont considérés comme des Pieds-noirs avant la lettre.

Selon Hubert Hannoun l'expression de pieds noirs ne peut être employée pour désigner les Juifs originaires d'Algérie.

Les pieds noirs sont les descendants de tous les Européens majoritairement français qui, à partir de 1830, se sont installés en Algérie pour en faire une colonie de peuplement.

Les Juifs, eux, sont présents dans le pays dès le IIe ou IIIe siècle, donc bien avant les Français, les Turcs et les Arabes.

Leur histoire n'est pas celle des pieds noirs.

ARTHUS BERTRAND PARIS
Produits disponibles : 1
Insigne politique
15.0015.00 EUR